Menu
High-End Experiential Travel in New Zealand

La Nouvelle-Zélande vraiment exclusive

Voyage National Geographic en Russie avec Ahipara

La Nouvelle-Zélande vraiment exclusive

L’homme à gauche, c’est Andrei Kamenev, l’un des photographes les plus acclamés de Russie&rsquo et un professionnel de longue date de National Geographic Russie.  L’homme à droite, c’est Richard “Hannibal” Hayes, quelques jours avant qu’il ne soit nommé chevalier.  Sir Richard est peut-être le pilote d’hélicoptère le plus légendaire de Nouvelle-Zélande’ – 30 000 heures de vol et une liste incroyablement longue de médailles de bravoure.  L’homme qui tient l’iPhone, c’est Alexander Grek, le rédacteur en chef de National Geographic Russie.  Et I’m Jean-Michel Jefferson – J’ai pris la photo et créé cette entreprise.  Nous faisons découvrir la Nouvelle-Zélande comme personne d’autre.

C’était le Jour 5 d’un voyage de onze jours que nous avions organisé pour National Geographic Russie en mai/juin 2014.  Nous’ avions esquivé la météo pendant quelques jours et nous avions avancé Fiordland pour profiter d’une fenêtre de 24 heures de temps dégagé.  Richard Hayes nous avait fait l’honneur de débarquer personnellement avec son engin préféré, un B3 utilisé par Southern Lakes Helicopters en Antarctique, et il nous a ensuite emmenés sur son vieux bateau amarré dans le Sound (détroit) le plus isolé, le plus beau, le plus mystérieux et le plus historique d’entre tous, Dusky Sound.  Techniquement, son bateau était amarré à Breaksea où nous avons embarqué sur le MV Pembroke (l’approvisionnement sans fin en écrevisses fraîches et le superbe accueil par Derek et Anna Brown sont une toute autre histoire), puis on peut rejoindre Dusky via un passage depuis Breaksea.  It’ On est loin des bus et des bateaux de Milford Sound.

Sur cette photo spéciale, nous venions d’atterrir à Campbell’s Kingdom – une magnifique vallée suspendue à l’ouest de Manapouri, et Richard nous avait embarqué à nouveau et volait bas à travers l’espace étroit.  La combinaison entre qualité du paysage et qualité des pilotes en Nouvelle-Zélande fait de l’exploration de Fiordland en hélicoptère une chose à faire absolument dans la plupart des itinéraires de nos voyageurs.

Comme nous étions National Geographic, nous nous sommes concentrés sur le côté sauvage de la Nouvelle-Zélande plutôt que sur le vin, l’adrénaline, la relaxation, le golf ou l’une des maintes facettes de ce magnifique pays.  Nous avions débuté dans le Far North avec de la plongée dans les îles de Poor Knights – dans le top 10 ’s de Jacques Cousteau, ensuite nous nous sommes dirigés vers Waitomo pour une marche dans une grotte privée loin de la foule pour quelques photos en gros plan des vers luisants et nous sommes passés à Hobbiton.  La semaine d’avant, nous avions organisé une soirée exclusive à Hobbiton pour un client canadien.  Nous’d avions réuni des membres du casting original, des costumes, des experts des ateliers Weta, de la musique du générique et de la nourriture et nous avons maquillé et costumé quelques clients. Ils se sont amusés comme des fous !  Mais c’était là un autre voyage.  Ensuite, nous avons eu un changement de plans vu qu’il y avait trop de vent pour aller à White Island – alors, nous avons pris un bateau dirigé par Wayne Tomlinson, le propriétaire du Solitaire, jusqu’à la rive opposée du lac Tarawera, et nous sommes baignés dans l’eau cristalline d’un bassin d’eau chaude. 

Fiordland était vraiment génial – des écrevisses à gogo, des bébés phoques au milieu des buissons sauvages et de la solitude.  C’était quand même super de rentrer à Fiordland Lodge, de retrouver son immense cheminée ouverte et sa réserve apparemment inépuisable d’excellents whiskys.  La cuisine était au top, parmi les meilleures du monde, mais créative et ancrée dans la culture locale.  Le lendemain, nous avons exploré la brousse, échappé à une horde de kéas et nous sommes finalement arrivés à Queenstown pour des cocktails et un lit chaud à the Spire.  J’ai dû faire connaître les nombreux bars du coin aux hommes et un certain nombre de rhums spéciaux que j’apprécie beaucoup – et nous avons eu la chance de trouver un Valli Bannockburn ’09 chez Bombay Butchery.  À propos   le viticulteur – Grant Taylor – est au vin ce que Richard Hayes est aux hélicoptères…. son titre de chevalier doit bientôt arriver…et il a eu un traitement de faveur pour nous et a passé du temps avec nos clients intéressés par le vin. 

Ensuite, il y a eu un autre changement de plans et nous sommes allés sur la côte Est pour retrouver le manchot à œil jaune de NZ avant de déguster des fruits de mer traditionnels chez Fleur’ puis nous avons pris quelques digestifs chez Pen y Bryn.  Saviez-vous que James Glucksman parle russe et qu’il se trouvait chez Price Waterhouse à Moscou juste avant que je n’y sois moi-même ?  ce fut donc une soirée formidable avec, en bonus, une connexion Internet super rapide grâce à la fibre optique .  Le lendemain soir à Hapuku Lodge, j’ai mangé la meilleure lotte de toute ma vie et j’ai dû faire beaucoup d’efforts pour me lever et sortir de ma cabane dans les arbres.  Enfin, pas avant un bon bain avec vue.  Et – après être allé voir les bébés phoques dans le ruisseau et bassin d’Ohau – et un transport privé avec Whalewatch (observation des baleines) Kaikoura qui nous ont emmenés devant des baleines à bosse, des cachalots, des dauphins obscurs, des dauphins d’Hector’ et aussi quelques albatros – nous avons continué jusqu’à notre dernière escale, la Bay of Many Coves.  Accueil charmant (encore !), cuisine fantastique, nous avons très bien dormi et nous sommes partis le lendemain avec Pete et Takutai Beech, qui connaissent probablement mieux les Marlborough Sounds que quiconque.  Est-ce que je vous ai dit que nous les connaissions depuis longtemps et qu’ils faisaient des choses spéciales pour nos clients ?

Peu importe, vous voyez ce que je veux dire.  Nous avons passé un séjour formidable, avons été merveilleusement bien soutenus par nos partenaires sur place, pris quelques photos magnifiques et deux personnes de plus ont été converties pour toujours en fans inconditionnels de notre magnifique pays.  Tout’ dépend de qui vous connaissez…..

More from this section

Que signifie « le luxe » ?

Que signifie « le luxe » ?

Ces dernières années, des gens du monde entier ont débattu sur la signification du luxe.  Je suis resté silencieux (en quelque sorte) parce que je ne pouvais pas vraiment me... > Read more

Jet boat sauvage, pays sauvage, nourriture sauvage

Jet boat sauvage, pays sauvage, nourriture sauvage

Vous saurez tout sur les jet boats, en particulier sur le Shotover Jet– cette expérience typique que William et Kate ont faite lorsqu’ils sont allés à Queenstown.  Une ballade... > Read more